Fonds Marjolin

Notice créée le 14/11/2017

Collection : Académie nationale de médecine. Bibliothèque

Titre : Fonds Marjolin
Description :
Jean-Nicolas Marjolin (1780-1850) est un chirurgien français, membre de l’Académie de médecine. Il est surtout connu pour avoir publié en 1815 un Manuel d'Anatomie qui pose les bases des dissections du corps humain.
Il est né le 6 décembre 1780 à Ray-sur-Saône. Après un bref passage dans le métier militaire, il s’attacha à un médecin, ami de la famille qui lui permit de fréquenter l’hôpital en qualité d’élève.
C’est en 1800, qu’il arrive à Paris, avec une recommandation pour Alexis Boyer, qui est professeur adjoint de Desault, pour la première chaire de Clinique Chirurgicale. Marjolin fut l’un de ses auditeurs en même temps qu’il s’inscrivit à un cours privé de dissections anatomiques.
Au concours de l’Internat, en avril 1803, il obtint la troisième place devant François Magendie qui ne fut classé que septième ; ce succès le fit remarquer de Guillaume Dupuytren qui lui proposa la direction de son amphithéâtre, poste que Marjolin accepta.
Aide d’anatomie en 1805, prosecteur en avril 1806, il soutint sa thèse le 27 août 1808 sur « Propositions sur quelques points de chirurgie et de médecine » : il s’agit d’une série d’observations allant de l’érysipèle aux parotidites en passant par les phlébites.
Depuis 1796, coexistaient l’enseignement de l'École de Santé et un enseignement privé qui avait pris beaucoup d’importance sous l’influence de Marie François Xavier Bichat ; en 1810, Marjolin ouvrit un amphithéâtre Rue des Rats (aujourd’hui Rue Colbert) qui compta bientôt plus de 200 élèves : son amphithéâtre devint vite trop étroit et il le transporta Rue Saint-Julien le Pauvre.
Il fut nommé, en 1816, chirurgien en second à l’Hôtel-Dieu, le chef de service étant Dupuytren.
Le 13 novembre 1818, il est nommé Professeur de Pathologie Externe devant Philibert Joseph Roux, Dominique Larrey, Antoine Petit,…. Pendant trente deux ans, il occupa la chaire de pathologie externe.
Membre de l’Académie de Médecine en 1820, il est nommé chirurgien consultant de Louis-Philippe en 1830.
Marié en 1810 avec Marie née Duval, il eut deux fils, Georges et René. René, chirurgien comme son père, fut en 1843, l’un des fondateurs de la Société de Chirurgie. René épousera Cornelia Scheffer, fille naturelle du peintre Ary Scheffer.
Il s’éteignit le 4 mars 1850.
Producteur :
  • Marjolin, Jean-Nicolas (1780-1850)
  • Marjolin, René (1812-1895)
Nom de l'institution détentrice : Académie nationale de médecine. Bibliothèque
Type de documents : Archives
Sujet(s) : Médecine
Langue des documents : français
Instrument de recherche : Ce fonds n'a pas encore fait l'objet d'un inventaire
Droits :
  • L'accès aux collections patrimoniales est soumise à une autorisation préalable, conditionnée par la justification d'une recherche.
  • La reproduction, la publication et la citation des documents sont soumises à l'autorisation du Directeur de la Bibliothèque de l'Académie nationale de médecine dans le respect des dispositions du Code de la propriété intellectuelle.
Source : CALAMES, Wikipedia
Notice modifiée le 21/02/2019