Archives Aimé Cotton (1869-1951)

Notice créée le 08/02/2018

Collection : École normale supérieure (ENS, Paris). Bibliothèque des sciences expérimentales

Titre : Archives Aimé Cotton (1869-1951)
Description :

Aimé Cotton est né à Bourg-en-Bresse en 1869, et est mort à Sèvres en 1951. Il a fait l'essentiel de sa carrière à Paris. Il est admis à l'Ecole normale supérieure (ENS) en 1890. Ses condisciples y sont Elie Cartan, Emile Borel, Charles Maurain, Henri Mouton, Jean Perrin, Paul Langevin et Pierre Weiss. Il suit les cours de Marcel Brillouin, Emile Picard et Henri Poincaré.

Il obtient le titre de docteur-ès-sciences en 1896 avec une thèse intitulée Recherches sur l'absorption et la dispersion de la lumière dans les milieux doués de pouvoir rotatoire. D'abord maître de conférences à la Faculté de Toulouse en 1895, il devient professeur adjoint en 1900, puis est appelé à la suppléance de J. Violle à l'ENS, chargé de cours à la Faculté des sciences de Paris en 1904. Il est nommé professeur titulaire en 1920 de la chaire de physique théorique et céleste, puis en 1922, de celle de physique générale en rempalcement de G. Lippmann. Il conservera ce poste jusqu'à sa retraite en 1941. Il assure la direction du laboratoire de recherches physiques de la Sorbonne.
Il est élu membre de l'Académie des sciences en 1923 et en est le président en 1938.
Pendant la Seconde Guere mondiale, Aimé Cotton est incarcéré par les Allemands à Fresnes en octobre 1941 avec Emile Borel, Charles Mauguin et Louis Lapicque.

Il est élu membre du Bureau des longitudes en 1946.

Ses travaux ont porté dans le domaine de l'optique et de la magnéto-optique. Dans le domaine des instruments scientifiques, son nom est associé à celui de Pierre Weiss, pour la mise au point du système de repérage par le son Cotton-Weiss, ainsi qu'à la balance Cotton, mais surtout à l'étude et à la construction du gros électro-aimant de Bellevue, le premier des grands instruments à usage national.

Le fonds Aimé Cotton témoigne de tous les aspects de ses activités : recherche, enseignement, responsabilités scientifiques nationales et rayonnement international. Les types de documents sont : des documents à caractère personnel (données biographiques, brevets, voyages, congrès, jubilé, publications); des notes de cours, des travaux d'élèves, rapports de thèses, des éloges; de la correspondance familiale et scientifique (1896-1951, 378 correspondants scientifiques identifiés) ; des cahiers de notes et d'expérience (quasiment la collection complète de ses carnets de laboratoire de 1896 à 1920), des dossiers concernant la "physique de guerre" (1914-1918, 1939-1940) ; des notes de lecture ; des documents relatifs au gros électro-aimant de Bellevue ; des documents liés aux organismes de recherche et commissions auxquels il a participé.

(Extraits de l'introduction de l'instrument de recherche rédigé par T. Charmasson).

En savoir plus

Producteur : Cotton, Aimé (1869-1951)
Historique de conservation : Les archives d'Aimé Cotton ont été, pour leur plus grande partie, versées par ses enfants. Sont venus s'ajouter à celles-ci des documents retrouvés dans les locaux du laboratoire de l'électro-aimant et des basses températures, et versés par P. Jacquinot, directeur du laboratoire qui a pris le nom d'Aimé Cotton. Ils ont été classés en 1987-1988, conservés jusqu'en 2017 au Département de Physique de l'ENS et confiés à la Bibliothèque des sciences expérimentales.
Sujet(s) :
  • Optique
  • Magnéto-optique
  • Instruments scientifiques
Cote : AC
Volumétrie : 23 cartons d'archives
Langue des documents : français
Instrument de recherche : Fonds consultable en ligne sur CALAMES.
Inventaire dactylographié, rédigé par Thérèse Charmasson, à consulter sur place.
Fonds associés : Différents fonds conservés aux Archives nationales, consulter France Archives
Service ressource : bib-sciencesexperimentales[@]ens.fr
Couverture : 1867-1951
Source : Instrument de recherche disponible à l'ENS et notice de l'Académie des sciences
Notice modifiée le 21/02/2019