Fonds Alfred Métraux (1902-1963)

Notice créée le 28/02/2018

Collection : Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)

Titre : Fonds Alfred Métraux (1902-1963)
Description :
Alfred Métraux est né à Lausanne en 1902 et mort dans la vallée de Chevreuse en 1963. Il étudie à l'Ecole Nationale des Chartes, à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, à l'Ecole Nationale des Langues Orientales et à la Sorbonne. Il soutient sa thèse sur les Tupi-Guarani en 1928. La même année il fonde l’Institut d’Ethnologie de l’Université de Tucumán (Argentine), dont il assume la direction jusqu'en 1934.
Il fera de nombreuses recherches de terrain dans le Gran Chaco chez les Indiens Chiriguano, Toba et Mataco, ainsi que chez les Indiens Chipaya à Carangas et les Uros à Ancoaqui (Bolivie). En 1934-1935 il participe à la Mission ethnologique française à l'Île de Pâques, durant laquelle il recueille les souvenirs des Pasquans les plus âgés sur la civilisation de leurs ancêtres et fait d'importantes découvertes sur les statues géantes (Mohai) et les tablettes gravées.
En 1938 il gagne les Etats-Unis en tant que Visiting Professor à l'Université de Californie, puis occupe les fonctions de Bishop Museum Professor à l'Université de Yale en 1939. De 1942 à 1945, il est membre de l'"American Bureau of Ethnology" de la Smithsonian Institution ; il assumera une part importante du Handbook of South American Indians.
En 1943, il voyage au Mexique et mène une étude ethnologique de la population noire de la Costa Chica. En 1946, il est nommé chef de section des affaires sociales à l'ONU, puis regagne la France pour s'y installer comme fonctionnaire de l'UNESCO. Dans le cadre de cette institution, il réalise des voyages aux Guyanes et en Amazonie en tant que conseiller pour le projet de l'UNESCO de l'Institut International de l'Hiléa Amazonienne.
De 1948 à 1950 il dirige l'enquête ethnologique pour le projet de développement de la vallée de Marbial à Haïti. Parallèlement, il effectue des enquêtes ethnographiques approfondies sur le vaudou et les phénomènes de possession qui auront pour résultat la publication de l'un de ses livres majeurs, "Le vaudou haïtien" (1958).
A partir de 1950, il est chargé du programme des Droits de l'Homme à l'UNESCO et milite activement contre le racisme. En 1954, il est chargé par l'Organisation Internationale du Travail (OIT) d'une enquête ethnologique pour l'étude des migrations des Indiens Aymara et Quechua dans les basses terres du Pérou et de la Bolivie. Il effectue divers voyages, notamment au Dahomey (Bénin) en 1956, où il observe les rituels dédiés aux divinités africaines vodun et les compare au vaudou haïtien. En 1958 il se rend en Inde pour visiter les tribus Garo Hill. De 1959 jusqu'à sa mort, il est Professeur d'Ethnologie de l'Amérique du Sud à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, 6e section.

Le fonds est constitué de 35 boites archives contenant 51 carnets de terrain, des notes de terrain, des manuscrits, des notes de cours, de nombreuses photographies.
Producteur : Métraux, Alfred (1902-1963)
Historique de conservation :
Don au Laboratoire d'anthropologie sociale en 1963.
Nom de l'institution détentrice : Laboratoire d'anthropologie sociale
Type de documents :
Sujet :
  • Amérique du Sud
  • Anthropologie appliquée
  • Haïti
  • Ile de Pâques
  • Indiens d'Amérique du Sud
  • Tupi Guarani
  • Vaudou
  • Incas
  • Ethnologie
Cote : fr/cdf/las/FAM
Volumétrie : 35 boîtes, 3 classeurs photos, 103 dossiers et plus de 1000 pièces
Langue des documents :
  • Français
  • Anglais
  • Espagnol
  • Portugais
  • Allemand
Instrument de recherche :
Inventaire en ligne, catalogue Salamandre ; base de données en ligne sur le site du Laboratoire
Service ressource : Tél. : 00 33 (0)1 44 27 17 46
Droits : Accès réservé, sur autorisation.
Source :
Notice de description du fonds dans la base de données du Laboratoire d'anthropologie sociale
Notice modifiée le 14/09/2018