Fonds Charles Benoist (1902-1992)

Notice créée le 06/12/2018

Collection : Archives départementales des Alpes-Maritimes

Titre : Fonds Charles Benoist (1902-1992)
Description :
Biographie :
Né le 1er octobre 1902 à Bray sur Somme, c'est à Noyon que Charles Benoist accède à son premier poste, celui d'aide mécanicien à l'âge de 17 ans pour le compte du service des matériaux du Ministère  des  régions  libérées.  Après  avoir  rempli  les  fonctions  d'ajusteur  électricien  dans  divers ateliers  parisiens,  dont  la  succursale  française  de  la  firme  américaine  J.  Calvin  Brown,  il  entre  en 1922 à l'école pratique de radioélectricité de Paris où il suit l'enseignement du Général Ferrie. Muni du "diplôme de lecteur manipulant à 800 mots à l'heure", Charles Benoist se spécialise dans les montages radioélectriques. Ses compétences dans ce secteur industriel alors nouveau et en pleine  expansion  le  font  entrer  comme  ingénieur  dans  les  laboratoires  de  Radio  L.L.  le  1er  juin 1926.
Dans  cette  fonction,  il  est  responsable  du  montage  des  prototypes  de  postes  émetteurs-récepteurs  de  T.S.F.  et,  de  1928  à  1931,  il  assure  l'équipement  et  la  maintenance  de  la  flotte aérienne  de  la  compagnie  de  l'Aéropostale. Il s'embarque  en  mission  sur  les  avions  et  les hydravions de la Méditerranée et de l'Atlantique sud où il aura l'occasion de rencontrer Antoine de Saint-Exupéry  et  Jean  Mermoz  ;  en  1929  et  1930  il  équipe  le  latécoère  28  de  ce  dernier  en  poste T.S.F. Charles Benoist est appelé sur d'autres théâtres d'opération : il équipe en matériel Radio L.L. le  relais  P.T.T.  du  Pic  du  midi  et  les  services  de  la  Marine  à  Toulon. 
Parallèlement  à  la radioélectricité  industrielle,  il  participe  aux  débuts  de  la  radiodiffusion  commerciale  :  Radio  L.L. ayant  fondé  un  poste  privé  émettant  depuis  Paris, il  assure  le  premier  reportage  en  direct  d'une étape du Tour de France cycliste vers 1925. Quand Radio L.L. décide en 1926 d'ouvrir un poste de radiodiffusion sur la Côte d'Azur, elle charge Charles Benoist de monter les nouvelles installations au casino de Juan les Pins. Jusqu'en 1967, il sera le second ingénieur de la station qui se transporte sur  les  hauteurs  d'Antibes,  aux  Plateaux  fleuris,  à  partir  de  1935  H  assure  la  maintenance  des appareils de Radio L.L. puis après 1931 de Radio-Méditerranée, le nouveau propriétaire, ainsi que la logistique technique des radioreportages.
Après la nationalisation du poste en 19M et la cessation des  émissions  radiodiffusées,  Charles  Benoist  prend  part  à  la  mise  en  place  du  réseau  de  la télévision française, tout en restant attaché au poste d'Antibes devenu relais, jusqu'en 1967, date de son départ à la retraite. Il meurt à Antibes le 2 décembre 1992.

Le Fonds d'archives :
Fruits et témoins de sa vie professionnelle, les documents du fonds Charles BENOIST se divisent en deux catégories distinctes quoique complémentaires, quant à leur provenance : en effet, si d'une part les documents produits ou acquis par l'ingénieur constituent ce que nous avons appelé les papiers personnels, d'autre part sont aussi présents dans le fonds les papiers rassemblés par ses soins, provenant de l'activité des sociétés de production radioélectriques ou de radiodiffusion qui furent ses employeurs.
Ainsi, après les papiers personnels, on trouvera les parties composant autant de petits fonds d'archives économiques : Radio L.L., Radio Côte d'Azur-Radio Méditerranée et de la radiodiffusion française. Ces divers chapitres trouvent leur articulation commune dans le fait qu'ils sont tous issus d'un même organisme, les services du premier poste de radiodiffusion commerciale privé installé dans le sud est de la France à Antibes : il s'agit de Radio L.L., poste du casino de Juan-les-Pins, monté par Charles BENOIST en 1926, qui deviendra Radio Côte d'Azur-Radio Méditerranée installée aux plateaux fleuris à Antibes à partir de 1935.
S'étendant sur trois mètres linéaires pour sa partie papiers et documents figurés (pour le fonds sonore, se reporter à l'inventaire de la discothèque), le fonds Charles BENOIST est composé de documents de divers types (correspondance, pièces constitutives et du conseil d'administration, cours, plans, schémas radioélectriques, feuilles de programmes de radiodiffusion, scripts, documents comptables et du personnel, bibliothèque et fonds photographique).
Producteur : Benoist, Charles (1902-1992)
Historique de conservation : En 1993, son fils Jean-Paul et ses petits-fils Thierry et Alexandre Benoist, décident de déposer ses papiers aux Archives départementales des Alpes-Maritimes
Nom de l'institution détentrice : Archives départementales des Alpes-Maritimes
Sujet : radioélectricité
Cote : 038J Fonds Charles Benoist
Volumétrie : 3 mètres linéaires
Langue des documents : français
Instrument de recherche : Notice descriptive du fonds dans Archives Portal Europe et dans la base des Archives départementales des Alpes-Maritimes
Droits : Voir les conditions de communication
Couverture : 1910-1967
Source : Alain Bottaro, Le fonds d'archives Charles Benoist
Notice modifiée le 06/12/2018