Fonds Robert de Montessus de Ballore (1870-1937)

Notice créée le 27/04/2020

Collection : Sorbonne Université. Bibliothèques Mathématiques Informatique Recherche (MIR)

Titre : Fonds Robert de Montessus de Ballore (1870-1937)
Description :

Né en 1870, Robert de Montessus de Ballore appartient à une ancienne famille de la noblesse bourguignonne. Il effectue ses études secondaires à Lyon. Tout en étant ensuite professeur dans différentes institutions, Robert de Montessus suit des cours de Mathématiques à la Sorbonne. Licencié ès sciences en Mathématiques en 1901, il débute alors une thèse sous la direction de Paul Appell (1855-1930). En 1902 paraît le célèbre article de Robert de Montessus dans lequel il démontre un théorème de convergence pour une suite d’approximants de Padé associés à une fonction méromorphe. Ce résultat est connu sous le nom de « Théorème de Robert de Montessus de Ballore ». En 1903, Robert de Montessus rejoint l’Université Catholique de Lille comme chargé de cours à l’initiative du mathématicien Robert d’Adhémar (1874-1941). Il y sera promu maître de conférences puis professeur. En Mai 1905, Robert de Montessus soutient sa thèse à la Faculté des Sciences de Paris, dont le premier mémoire porte sur des questions de convergence de fractions continues algébriques. Cette thèse est récompensée par un Grand Prix de l’Académie des Sciences de Paris en 1906. En 1908, Robert de Montessus, qui s’intéresse aussi au domaine des Probabilités, publie un livre remarqué de leçons de Probabilités. Robert de Montessus, son épouse et leurs trois jeunes enfants quittent Lille au début de la Première Guerre mondiale. Durant le conflit, Robert de Montessus donne plusieurs cours libres à la Sorbonne et réalise des calculs en balistique pour le Ministère de l’Armement. En 1917, il entre au comité de rédaction du Journal de Mathématiques Pures et Appliquées, alors dirigé par Camille Jordan (1838-1922). En 1919, il crée l’Index Generalis, annuaire des établissements de l’enseignement supérieur et des laboratoires de recherches du monde entier. Au début des années 1920, Robert de Montessus quitte l’Université Catholique de Lille pour l’Office National de Météorologie de Paris.
Robert de Montessus de Ballore s’inscrit dans une longue tradition scientifique familiale. En effet du côté maternel, Robert de Montessus est un descendant du naturaliste Philibert de Commerson (1727-1773). De plus, Fernand de Montessus de Ballore (1851-1923), son frère aîné, condisciple du maréchal Foch (1851-1929) à l’Ecole Polytechnique, est considéré comme un des fondateurs de la sismologie moderne. Ainsi, jusqu’à son décès en janvier 1937, Robert de Montessus poursuit une importante activité d’écriture et d’édition.

Le fonds est constitué de ses papiers personnels, de correspondances professionnelle et privée, photographies, brouillons de travail, livres manuscrits et imprimés, notes de cours, brevet, fiches de calculs en balistique, dossier de correspondance avec Fernand de Montessus, dossier de candidature à l’O.N.M.

Consultation sur place d'enregistrements sonores des souvenirs de la fille de Robert Montessus de Ballore, Simone, épouse Lecointre (1907-2011).

En savoir plus : http://leferrand.perso.math.cnrs.fr/RMB.html

Producteur : Montessus de Ballore, Robert de (1870-1937)
Historique de conservation :

Documents recueillis en Juillet 2010 par M. Hervé Le Ferrand auprès de la fille ainée de Jacques de Montessus, fils de Robert de Montessus.

M. Louis Lecointre, fils de Simone, les enfants de Jacques et Mme Claude de Montessus, épouse du fils cadet André, les ayants droits, font don à l’Université Pierre et Marie Curie des documents par une lettre du 12 Mars 2011; lettre d’acceptation du don par le Président de l’UPMC, M. Jean-Charles Pomerol le 26 Avril 2011 ; transfert des premiers documents à la bibliothèque de l'UPMC le 30 Août 2011.

Sujet(s) :
  • Fractions continues algébriques
  • Probabilités et statistique
  • Edition scientifique
  • Index Generalis
Volumétrie : 2 à 3 mètres linéaires
Instrument de recherche : Voir Bibliothèque numérique Jubilothèque
Fonds associés : Fonds dans lesquels se trouvent des lettres de Robert de Montessus : Archives Société des Nations , O.N.U., Genève. Archives de l'U.N.E.S.C.O., Paris. Fonds Emile Borel, Académie des Sciences, Paris. Fonds Henri Villat, Académie des Sciences, Paris. Lettre adressée à David Hilbert, bibliothèque de Göttingen, Allemagne. Archives de l'Université Catholique de Lille, Lille. Archives Gösta Mittag-Leffler, Institut Mittag-Leffler, Suède. Fonds Fernand de Montessus de Ballore : Université de Stanford , Stanford, USA ; Université du Chili, Santiago, Chili ; Bibliothèque Nationale de France, Société Géographique, Paris ; Archives de l’Ecole Polytechnique, Palaiseau, France (dossier étudiant) ; Base Légion d’honneur Léonore http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr)
Service ressource : bibmir[@]sorbonne-universite.fr
Droits : Tous les documents ayant trait au travail scientifique de Robert de Montessus sont communicables à la bibliothèque Mathématiques Informatique Recherche, site Pierre et Marie Curie, après rendez-vous préalable avec le responsable des archives.
Les documents concernant sa vie privée, notamment la correspondance familiale resteront incommunicables jusqu’en janvier 2041, sauf pour sa famille.
Source : Site de la Jubilothèque
Notice modifiée le 29/04/2020